CHEMINS DE FER А VOIE ЙTROITE EN RUSSIE





1. L'histoire de la voie étroite.

En Russie, la première voie ferrée à traction hippomobile pour transportation des minerais fut construite en 1809 dans la région d'Altaï (Siberie). Elle eut la longueur de 1867 mètres et l'écartement de 1067 millimètres. Tout au long du XIX-me siècle, il y avait beaucoup de petites lignes induistrielles à voie étroite de types divers.

La traction vapeur a apparu dans notre pays en quatrième décennie du XIX siecle. Le premier chemin de fer а voie étroite, destiné au service commun, a été ouvert en 1871 entre les gares de Verkhovié et Livny dans la région d'Oriol, au sud de Moscou. Il eut la longueur de 62 kilomètres et son écartement fit aussi 1067 mm (3 pieds 6 pouces anglais). A partir de cette époque, les lignes secondaires а voie étroite deviennent assez repandues dans la totalité du pays - en Extrême-Orient aussi qu'en Asie Centrale. Certains réseaux avaient la longueur qui comptait plusieurs centaines de kilomètres. Les plus grands parmi eux furent ceux qui, étant separés du reste du reseau ferré national par le fleuve de Volga, jouèrent un rôle important pour le développement des territoroires éloignés: Yaroslavl - Vologda - Arkhangelsk, d'une longueur de 795 km, écartement de 1067mm, avec la période de construction 1872 - 1898. Elle était reconsruite pour la voie large (1520 mm ou 5 pieds, c'est-à-dire le standard russe) en 1916. Et encore, un réseau même plus vaste, de Pokrovsk (une petite ville près de Saratov, au-delà de Volga) vers Ouralsk avec des enbranchements (longueur totale de ces lignes était supérieure a un millier de kilometres, écartement de 1067mm).

Les premières lignes connues à l'écartement de la voie de 750 millimètres furent construites en 1894 - l'une reliait la capitale russe de cette époque Saint-Petersbourg au lac Ladoga, longue de 43 kilomètres, l'autre apparue tout juste au sein de la Sibérie. Elle ralliait deux villages: Bodaïbo et Nadéjdinsk (à présent Aprélsk) dans la région des mines d'or de Léna et avait la longueur de 73 kilomètres. Plus tard, justement cette taille de l'écartement (de 750 mm) devint le standard russe pour la voie étroite.

Pendant la Premiere Guerre Mondiale l'armée russe ainsi que les troupes ennemies construisait beaucoup de lignes à destination militaire, avec l'écartement submetrique et des normes de construction facilitées. Les Allemands pratiquèrent dans les régions d'Ouest les "feldbahns" à la voie decauville de 600 mm. Certaines de ces "feldbahn", surtout en Bielorussie, n'étaient pas fermés après la guerre mais, par contre, etaient modernisés, souvent transformés en voie de 750 mm, et utilisées encore pendant plusieurs décennies (comme, par exemple, le plus grand réseau bielorusse entre Novoïelnia et Lubtcha, qui avait la longueur de 139 km et fonctionnait en 1916 - 1965).

En Russie sovietique, bien que le volume totale de nouvelle construction ferroviaire soit reduit, les réseaux à voie étroite continuent à se multiplier. Dès ces temps, se manifestent les deux principales specialisations de la voie étroite. Ce sont la transportation du bois et la transportation de la tourbe. Les réseaux forestiers et tourbeux appartenaient depuis toujours aux entreprises de ces industries, ainsi que tous les autres systèmes du transport industriel. Mais encore, la place des lignes ouvertes au service commun qui faisaient partie du réseau ferré national restait assez considérable. Elles étaient gérés par le Commissariat du peuple de la Voirie (departement général ferroviaire soviétique et russe, avant 1917 et après 1946 - Ministère de la Voirie). Et toutefois, ces dernières lignes souvent etaient successivement remplacées par des grandes lignes à voie large. Mais certaines d'entre elles ont réussi à survivre jusqu'aujourd'hui...

Les années 1930 en Russie étaient la période de l'horrible terreur stalinienne. Et dans le système du Goulag (direction générale de camps) éxistaient ses propres chemins de fer à voie étroite, qui relièrent des camps concentrationnaires avec des exploitations des bois et des minerais, même dans les régions d'Extrême-Orient (Yakoutie, Kolyma, Magadan, etc.), ou n'ont jamais existé les "grands" chemins de fer.

Pendant la Grande Guerre Patriotique, la voie étroite était aussi très utilisée par les armées belligérantes.

Aprиs la guerre, les c.f. а voie étroite ont encore la bonne période de son existence. On construit alors beaucoup de nouvelles réseaux forestiers et tourbeux et mкme un nouveau type de lignes a voie étroite est né - lignes destinées а transportation des céréales dans les régiones de terres vierges.

La construction des nouvelles LVE a définitivement cessée aux années 70, mais la fermeture massive n'a commencé qu'avec des changements politiques et économiques en URSS. Les années 90 étaient les plus tragiques dans toute l'histoire de la voie étroite en Russie. On deferre plusiers milliers de kilomиtres par an. C'est une liquidation terrible et presque totale. Si on compare les années 1993 et 2003, on ne trouve aujourd'hui que 10% de la longueur des voies qui existaient il y a dix ans!

Fabrication du matériel roulant pour la voie étroite est supprimée en 1993.

Maintenant les plus grands réseaux а voie de 750 mm sont les suivants:

Chemin de fer a voie étroite d'Alapaevsk (longueur totale 300 km presque, ligne principale entre Alapapaevsk et Kalatch - 148 km)

Okha - Nogliki, 238 km (région de Sakhaline)

Antonovka - Zarétchnoé 105 km (région de Rovno, Ukraine)

Roudnitsa - Gaïvoron, 77 km (régions de Vinnitsa et de Kirovograd, Ukraine)



Cependant, il n'y a aucune certitude que tout ces réseaux ne seront pas entiиrement démolis а l'avenir trиs proche...

Le réseau а voie de 1067 sur l'оle de Sakhaline est vivant encore, mais il est décidé de le remplacer par une ligne а voie large.




Une ligne а voie étroite deferrée récemment (Roustaï, région de Nijni Novgorod, 10.2002)








images des chemins de fer а voie étroite

page d'accueil


© 2003 Serguei Bolachenko



Яндекс.Метрика

Приветствую вас на «Сайте о железной дороге»!

Этот текст появился вынужденно, из-за критической ситуации. Он должен рано или поздно исчезнуть.

Когда он исчезнет — зависит от вас, от количества купленных вами книг!

Сайт «Книги Сергея Болашенко». Адрес в Сети: http://infojd.ru/knigisb. Вы можете помочь мне, даже не покупая книги: кратко просмотрев этот сайт, рассказав обо мне другим.

Полезно для понимания всех прочих страниц «Сайта о железной дороге» ознакомиться со страницей http://infojd.ru/nov.html.

Работу над «Сайтом о железной дороге» и сбор материалов для него в рабочих экспедициях я выполнял почти круглые сутки с 1990-х годов, без перерывов. Так продолжалось до 2020 года. С 2020 года активная экспедиционная деятельность прекращена. Однако работы с уже собранным материалом хватит на десятки лет.

Реализация книг, слегка дополнямая добровольными переводами читателей сайта — почти единственный источник дохода для меня и моей семьи, включая троих детей. Иное невозможно, так как работа над «Сайтом о железной дороге» и книгами занимает очень много времени.

Книги продаются двумя способами: отправка по почте в любую точку мира, личная встреча. Это очень просто, быстро и удобно!

В каждой из двух десятков изданных мной книг намного больше информации, чем на сайте. Материалы, созданные лично мной, доступны и на сайте. Но в каждой книге есть фотографии, схемы, тексты не моего авторства. Как правило, не присутствующие в компьютерной сети Internet и не предполагаемые к размещению в ней.

У меня можно и нужно заказывать книги! Это ценная информация, отсутствующая в компьютерной сети Internet, и библиографическая редкость, которая с годами будет дорожать. Стандартный тираж книг — 100 экземпляров.

С 2019 года книги приобретаются по почте или при личной встрече. Продажа книг жизненно важна для автора, не имеющего других источников дохода!

Доставка по почте возможна в любую точку мира!

Для тех, кто затрудняется приобрести книги — есть возможность перевода в поддержку сайта, что осуществляется за одну минуту в режиме онлайн, или за несколько минут наличными в любом терминале оплаты (на территории России имеются в каждом салоне связи «Евросеть» или «Связной», для этого нужно записать номер счёта на «Яндекс-Деньги», комиссии нет).

Перевод с помощью системы «Paypal» из любой страны мира. Для онлайн-перевода достаточно только указать адрес sbchf@ya.ru и ничего больше.

Перевод на карту «Сбербанка России». Номер карты: 6390 0238 9032 9665 90 (действует неограниченно долго, при замене карты номер не меняется).






http://vandrouki.by — ресурс спонсора, предоставившего место под физическое размещение «Сайта о железной дороге». Много полезного для активных самостоятельных путешественников.